Débriefing des rouges


08.09.2016

En janvier 2016, c’était officiel, l’APTC organisera Trait Comt’Est, grande compétition réservée aux chevaux de trait, une « grande route », le dernier week-end d’août … reste déjà plus que 8 mois pour se préparer et former une équipe 100% percheronne !!
Après un appel à candidatures et des réponses qui ne se sont pas fait attendre, une équipe percheronne voit le jour … chevaux, meneurs, grooms, accompagnateurs, tout se met rapidement en place. Vous étiez tous volontaires, anciens comme nouveaux ! Vous vous êtes tous préparés de façon très sérieuse aux différentes épreuves qui vous étaient dévolues !

Chaque membre de notre équipe avait un rôle à jouer :
Vincent BACLE et Guillaume PASSIN avec BOKETTE DE LUCE et BELTOISE de LUCE pour le routier et le marathon,
Jean Marie COEURET et Gilles TOURTEAU avec ULYSETTE et VANINA des ANGES pour le routier et le marathon,
Mickaël BERTOLOTTI et Guy MULOWSKY avec VALINE et AMOURETTE pour le routier et la maniabilité urbaine,
Claude et Valérie LEFOLL avec PARISIENNE et PEPITA pour le routier,
Franck LAMY, Clémence NADAUD et Damien CHABENAT avec ROCQUEPINE, BELLE, SACHA et NOISETTE pour le routier et la maniabilité à 4 chevaux,
Olivier CHAUCESSE avec THEMIS d’AJAIN pour le débardage,
Elodie BOILEAU, Pierre VRAY, Yves LUGNIER avec PIRATE et UNO pour le labour,

Sans oublier les accompagnateurs de cette équipe :
Catherine et Bernard CHOPLAIN ainsi qu’Isabelle COEURET qui ont assuré, sans défaut, l’intendance et qui ont permis à toute notre équipe de faire d’excellents repas et de se désaltérer.
Alain PERDEREAU, vétérinaire, certes à la retraite mais qui a assuré comme à son habitude un suivi parfait de nos chevaux surtout à l’issue du routier !
Franck et Bernadette FOUASNON, Jérôme SINGER, Jean Luc BACLE, Sylvain CHERON, Patrick LEBON, Alain et Michèle EDMOND, Isabelle et Emeric DUFIEF, Jean Elie SALAMON, Nicole LEFOLL, Marie Geneviève PERDEREAU, Maryline et Michel POULIN et Jean Léo DUGAST pour leur rôle en tant que routeur, atteleur / dételeur, aide en cuisine, aide aux soins des chevaux, photographes, amateur ou professionnel ou tout simplement supporteurs !

Pour certains l’arrivée s’est faite dès mercredi … installation du campement. Grace à Catherine et Bernard mais aussi à Dominique HEUZE, l’équipe percheronne avait un QG fonctionnel permettant notamment un rafraichissement constant des membres de l’équipe … sous cette chaleur ce n’est pas moins de 300 l d’eau et 160 l de bière qui ont été consommés en 5 jours. Rappelons tout de même que la température moyenne à l’ombre avoisinait les 36 ° C l’après midi !

Le jeudi, la première épreuve fut la visite vétérinaire, déterminante dans la suite de notre aventure … le refus d’un de nos chevaux pouvait tout faire basculer ! Contrôle des vaccinations, toisage, pesage, contrôle des allures … tous les chevaux sont aptes aux épreuves. Cependant une blessure sur l’un de nos chevaux nous oblige à revoir l’attribution de la seconde manche de marathon, c’est donc Franck LAMY qui assurera au pied levé la première manche.
Puis l’équipe n’a pas eu le temps de s’ennuyer, réglage des harnais sur la voiture du routier, entrainement aux attelage/dételage, organisation des missions de chacun pour le routier du lendemain (arroseurs pour l’arrivée des chevaux et aussi au cours du routier, ligne des 500 m avant la ligne chrono, routeurs, …) tout s’organise !! Pour les petits nouveaux, ce n’est pas toujours évident de comprendre le mécanisme du routier mais heureusement les anciens sont là pour rassurer !
Jeudi soir, pour terminer cette première journée bien remplie, repas « gaulois » ! Chaque équipe apporte des spécialités régionales pour les faire découvrir aux autres équipes. C’est un agréable moment où chacun a pu rencontrer nos amis des autres équipes et échanger avec tous !

Vendredi, une seule épreuve, le routier mais cette épreuve compte pour 50% dans le résultat final alors soyons concentrés ! Notre équipe a pris le départ du routier à 9h40 précise ! Gilles et Elodie ont préparé leur carte dans le quart d’heure qui a précédé le départ pour guider Jean Marie au travers les routes et chemins nivernais sous une chaleur déjà pesante ! Puis les uns après les autres, tous nos attelages se sont élancés dans cette épreuve. Notre plus belle performance revient à Claude LEFOLL qui est arrivé à 3 secondes du temps imparti, pour les autres paires cela s’est joué à moins d’une minute du temps à réaliser.

 


 

Tous nos chevaux sont arrivés avec des fréquences cardiaques inférieures à 80 pulsations par minutes, 5 minutes après leur arrivée ! Signe d’un entrainement sérieux ! La marée rouge présente à l’arrivée et arrosant les chevaux sous les indications de notre vétérinaire était remarquable et remarquée et a été d’une redoutable efficacité ! Bilan de cette première journée, 3ème au classement, du jamais vu chez les Percherons !

 

  

Samedi, programme chargé et de fortes chaleurs toujours prévues !
On commence par le labour et la maniabilité urbaine.

Le labour, UNO et PIRATE s’élancent dès 9 h 30 pour le labour d’une parcelle. Ils ont maximum 2 heures pour labourer la parcelle, raie d’ouverture faite. Les chevaux sont à leur travail, calmes, à l’écoute et les hommes, Pierre et Yves, en bavent, il fait chaud, le sol est dur et sec. La charrue, malgré les réglages, ne rentre pas suffisamment en terre.


Pendant ce temps, Michaël et Guy effectuent avec VALINE ET AMOURETTE un parcours attelé sur un avant-train reproduisant tous types d’obstacles qu’il est possible de rencontrer en ville, obstacle visuel, sonore, traction et manœuvre d’un outil de travail, … Les juments sont attentives, aux ordres et très calmes face aux obstacles. Cependant Michaël, pourtant habitué à ce genre de situation au quotidien est un peu stressé et ne trouve pas ses repaires !
L’après midi, première manche de marathon assurée par Franck et Clémence sous une chaleur écrasante. Cette épreuve n’était pas prévue initialement pour les chevaux de Franck et les chevaux doivent encore assurer l’épreuve de maniabilité à 4 chevaux le lendemain matin. Franck a effectué une manche sans faute tout en respectant ses chevaux.


Notre équipe a continué cette journée en encourageant nos petits nouveaux chez les Percherons, Olivier et THEMIS pour l’épreuve de débardage. Olivier a assuré une magnifique prestation au débardage dans un grand calme et une grande complicité avec THEMIS, on a trouvé l’homme qui murmure à l’oreille de son Percheron ... Olivier a regretté de ne pas avoir eu plus de temps pour s’y préparer. En effet, il a accepté d’intégrer l’équipe à la mi-juillet. Ne t’inquiètes pas Olivier, je sais désormais de quoi tu es capable et je te préviendrais plus tôt la prochaine fois !


En terme de résultat, cette journée n’a pas été à l’image de la précédente mais les Percherons ont néanmoins effectué des représentations de qualité.


L’équipe a cependant terminé cette journée sur une note très positive et festive, le spectacle ! Toute l’équipe s’est retrouvée autour du thème du cinéma avec notamment les illustrations des films, Les 7 mercenaires, Moulin Rouge et Les Bronzés ! Costumes, maquillage, mise en scène, tout était réuni pour un moment festif et plein de bonne humeur …et à l’image des Percherons, sérieux sans se prendre au sérieux !

 

Dernière journée, 2 épreuves attendent les équipes : pour commencer la maniabilité à 4 chevaux où Franck LAMY, Clémence et Damien ont assuré pour les Percherons avec une magnifique 3ème place. Puis le cadet de l’équipe, Vincent, accompagné des son groom, Guillaume, ont assuré également une très belle 3ème place pour l’équipe percheronne dans la seconde manche du marathon !

   

Je remercie tout d’abord nos partenaires qui nous ont aidé : SHPF, Région Normandie, Trait Normand, Crédit Mutuel, Terres d’Eure-et-Loir, Vallégrain, Cochonailles du Haut Bois.


Je remercie sincèrement tous les membres de l’équipe pour leur participation à Trait Comt’Est et pour leur représentation de la race percheronne. Comme je vous l’ai déjà dit, notre participation en tant qu’équipe de race était déjà une belle performance puisque seule 3 équipes de race étaient présentes. Même si les performances n’ont pas toujours été au rendez vous, la préparation des chevaux s’est faite sans aucun doute de façon très sérieuse. Par ailleurs, votre bonne humeur, votre entraide tant auprès des chevaux que de l’intendance ont aussi contribué au bon déroulement de cette compétition et à la bonne ambiance qui a régnée dans l’équipe au cours de ces 5 jours !

Encore merci à toutes et tous et à bientôt pour de nouvelles aventures !!

Sophie SINGER
Cheffe de l’équipe Percherons