Succès en Colombie !


03.02.2011

Une revue spécialisée du cheval en Colombie appelée 'EL Caballo' présente l'étalon Succès de Nesque, étalon percheron exporté en Colombie début 2010.

Cet étalon, né chez Didier Lalonde (Calvados) avait remporté le prix de championnat lors du Concours national de la race percheronne au Haras national du Pin en 2009. Il appartenait à l'Elevage des Forges (Orne).

A l'issue du concours, il a été acheté par les Haras Nationaux mais il n'aura pas eu le temps d'assurer la reproduction en France puisque les Colombiens l'ont acheté quelques mois après.

Cette exportation a été le résultat d'un travail entre plusieurs organismes : la mission économique de l'ambassade de France en Colombie, l'UNIC, France Trait, les Haras Nationaux et la SHPF.

Plus de précisions ci-dessous - Article du magazine traduit par Sylviane que nous remercions.

UN VRAI SUCCÈS
Succès de Nesque est arrivé en Colombie

L’arrivée en Colombie du grand champion 2009 toutes catégories de la race percheronne en France a été un grand succès.
Les spécialistes et les novices sont restés sans voix devant la beauté stupéfiante de Succès de Nesque, importé en Colombie grâce au travail actif entrepris il y a deux ans par la Mission économique de l’ambassade de France en Colombie par l’intermédiaire de Frédéric Mettetal et Hélène Dezoteux qui ont soutenu les éleveurs de cette race de trait dans notre pays, conscients de la nécessité de reprendre cette race ancienne pour développer ses qualités génétiques sur notre territoire et en Amérique.
Tout au long de son histoire, la France  -comme toutes les civilisations qui connaissaient le cheval- a eu recours à ce noble et utile compagnon et l’a sauvegardé avec passion pour maintenir son phénotype et surtout sa force qui a contribué à construire cette puissance économique mondiale.
Avec le temps, cette belle et forte race a pris racine dans beaucoup d’autres pays où elle s’est adaptée –y compris génétiquement- aux conditions géographiques et aux besoins des habitants. Par exemple, en Amérique du nord on a privilégié l’esthétique plutôt que la force typique de cette race et on est arrivé à un modèle plus affiné et moins robuste alors qu’en France le modèle d’origine a plus de puissance et est remarquable par son tempérament et sa docilité qui contrastent avec sa grande taille et sa force. De toute évidence, Succès de Nesque est le meilleur représentant au monde de sa race, comme le prouvent ses titres.
L’itinéraire de Succès pour arriver en Colombie est presque aussi long que l’histoire du percheron français. Il y a plus de dix ans que les éleveurs de chevaux de trait colombiens veulent retrouver le phénotype d’origine pour le propager en terre sud-américaine. Déterminés à obtenir le meilleur, un défi immense, ils ont contacté les organismes les plus importants de la race en pays français, comme l’UNIC et les Haras nationaux qui, depuis le 17ème siècle, possèdent des écuries d’état (vingt-trois en 2010) destinées à favoriser l’élevage et à promouvoir le cheval en France et qui, récemment, avaient fait l’acquisition du champion Succès de Nesque. L’ambassade de France qui, depuis de nombreuses années, est attachée en Colombie au milieu du cheval de trait a intercédé auprès des organismes français pour que le meilleur spécimen du moment puisse être acheté par des Colombiens. Très généreusement, les Haras nationaux ont reconnu l’importance qu’il y avait pour le continent d’avoir dans le Nouveau Monde un spécimen tel que Succès de Nesque, et ils ont permis à l’élevage La Estancia (qui se trouve dans la vallée de Ubaté) de l’acquérir.